La fête du Piment d’Espelette

Récemment on m’a donné un piment d’Espelette frais. Avec la question si c’est vrai qu’on mange pas le piment d’Espelette frais. Parce que la personne en question (de la question) avait entendu un chef exclamé cette remarque à la télé.

En quelque clique sur le net j’ai eu la réponse d’une source fiable mais pas objective:
Site officiel de l’AOP Piment d’Espelette

“EN CORDE, frais ou sec, il s’utilise en lanières, dans vos plats, sauces et marinades ; également revenu à l’huile d’olive comme l’ail et l’oignon. Il trouvera tout aussi bien sa place dans vos bouillons de cuisson (pâtes, riz) que dans vos recettes mijotées.

Vous pouvez également réduire votre piment en poudre (avec ses graines), après que la corde ait séché 2 mois environ.”

Donc ce chef a tort ! Il a du mordre un Ezpeletako Biperra, comme ils disent les basques. Qu’ils ne se sont pas énervés est peut être du au fait que les basques ont utilisé ce piment relativement doux à la place du poivre. Et c’est vrai ce fruit rouge à la peau un peu dur et pas beaucoup de chair ce qui ne facilite pas l’utilisation comme légume, pour farcir par exemple.
A part de ça, le piment d’Espelette est un produit intéressant et varié pour faire des bons petits plats basque ou pas.

Le piment a même sa fête chaque année le dernier weekend d’octobre, en 2012 elle aura lieu du 27 au 28 octobre 2012 !

20121025-201638.jpg

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s